reversomagazine

Comment préserver une bonne qualité de l’air à l’intérieur ?

Dans certains pays, la pollution de l’air se trouve autant à l’extérieur de la maison qu’à l’intérieur. Les sources de pollutions sont nombreuses à l’extérieur, tel que les pollens, le trafic routier, les pesticides agricoles, etc. À l’intérieur de la maison, les poils d’animaux, le fumé de tabac, les produits de ménage et le bricolage contribuent à une mauvaise qualité. Mais pas de souci, des simples petits gestes suffisent pour préserver une bonne qualité d’air pour la maison et santé. Découvrez ci-dessous quels sont ces simples gestes. Ces gestes vous aident à réduire les risques d’allergie ou des gênes respiratoires.

Il faut bien aérer la maison régulièrement

Selon Jean-Frédéric Bailly, un directeur études et recherches au sein de l’Association Qualitel, il faut aérer le logement deux fois par jour pendant 10 minutes au moins (voire plus en cas de ménage ou du bricolage), pour permettre à l’air pollué de s’évacuer. Il a dit que l’essentiel est de bien aérer la chambre parce que c’est une pièce très chargée en dioxyde de carbone. Un simple geste comme ouvrir les fenêtres chaque matin fait disparaître les odeurs de la nuit, poursuit-il. Dans le cas de cuisson intensive de cuisine, certains phénomènes nécessitent d’accroître les périodes d’aération, parce que la cuisine est une pièce très sensible en termes d’émissions de polluants. Donc, il est fortement recommandé d’aérer la cuisine très régulièrement. En outre, en cas de pic de pollution, il ne faut pas aérer le logement, notamment si votre logement est situé en ville. Évidemment, il faut couper le chauffage durant l’aération afin d’éviter la dépense inutile de l’énergie. Si vous voulez avoir une maison saine, n’hésitez pas à cliquer sur airer pour une maison saine pour plus d’informations.

Comprendre le fonctionnement d’une ventilation

Ceci est une étape très primordiale si vous voulez savoir la circulation de l’air à l’intérieur de votre logement. Encore, selon Jean-Frédéric Bailly, il vaut mieux comprendre le fonctionnement de la ventilation pour faire les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur. Bien sûr, la qualité de l’air intérieur peut être influencée par celle de l’extérieur. À partir de 1982, la mise en œuvre d’une ventilation a été rendue obligatoire. Tout logement doit avoir ce système de ventilation. La ventilation permet d’assurer le renouvellement en permanence et autonome de l’air. Elle est une composition pulmonaire d’une maison. Néanmoins, il est obligatoire d’avoir ce système pour avoir un intérieur sain. Ainsi, elle favorise la température constante à l’intérieur. À noter que la ventilation est plus facile à mettre en place dans la maison, car elle ne demande pas l’installation de conduit. N’oubliez pas que le système de ventilation doit être vérifié tous les trois ans par le spécialiste.

Privilégier des bons produits d’entretien sains

Pour garantir la bonne qualité de l’air intérieur, conserver le plus sain possible est essentiel. Dans ce cas, il est indispensable de jeter rapidement les ordures ménagères, et de faire légalement le ménage afin de réduire les poussières. N’oubliez pas de laver les peluches, les rideaux, et les autres textiles de temps en temps pour la santé et maison. Il faut faire attention aux produits d’entretien à utiliser pour maintenir une atmosphère saine chez soi. D’après l’Association Qualitel, les produits contiennent beaucoup de substances qui réagissent plusieurs molécules présentes dans l’air, et produisent des substances dangereuses. Alors, pour trouver des produits sains, il faut se rapporter au label au dos de l’emballage. Le seul intérêt à utiliser dans les produits d’entretien est l’huile essentielle et un peu de parfum. Par exemple, privilégiez les produits en bouteille, et versez une goute sur une lingette ou une éponge avant l’usage.

Quitter la version mobile