La cigarette électronique, une alternative aux cigarettes classiques

Cigarette électronique

Chaque année, près de 78 000 personnes décèdent à cause du tabagisme. Mais depuis ces dernières décennies, un substitut aux cigarettes traditionnelles, l’ecigarette, a séduit quelques millions de vapoteurs français. Mais est-elle vraiment une alternative aux cigarettes classiques ? Découvrez tout de ce sujet dans l’article.

La différence entre fumer et vapoter

En général, la cigarette traditionnelle n’a rien à voir avec l’ecigarette, même s’il existe une petite similitude au niveau de leur nom, de quelques règles au préalable et de la gestualité. Contrairement aux cigarettes classiques, la cigarette chauffée ne renferme pas de tabac, n’a pas d’ignition et ne produit pas de fumée. L’e-cigarette offre en effet l’aspiration de bouffée par le biais du chauffage d’un liquide pour cigarette électronique, qui est généralement composé de glycérol, de propylène de glycol, d’une variété de parfums et d’une petite dose de nicotine. Il n’y a donc pas d’action d’ignition et d’inhalation de tabac comme avec la cigarette traditionnelle.

Identique au tabac classique, en France, l’utilisation de l’e-cigarette de taffe-elec.com est entièrement réglementée. Ainsi, il est alors interdit de l’utiliser dans les bureaux exclusifs, dans les portages collectifs tels que le bus, le métro, le tramway ou encore le train, et dans l’enceinte des écoles et autres instituts destinés à accueillir, à former et à héberger les jeunes. Cependant, la loi est plus flexible concernant les endroits publics tels que les restaurants et les parcs, car l’utilisation des cigarettes électroniques est entièrement autorisée dans ces lieux.

L’e-cigarette est moins risqué que la cigarette traditionnelle

Visiblement, l’utilisation de l’ecigarette convient à s’y confondre à la prise de cigarettes traditionnelles, pour une pratique et des perceptions semblables. L’unique changement reste dans la méthode de fonctionnement de l’e-cigarette, arrangée essentiellement de 3 parties : le clearomiseur, la résistance et la pile, qui permet la transformation de l’é-liquide en exhalaison. Cette bouffée est supposée offrir au consommateur des perceptions semblables à la prise de cigarettes traditionnelles. Et en fonction de la proportion de nicotine du liquide pour cigarette électronique, le fumeur palpera plus ou moins énergiquement cette perception de frottage dans sa gorge, appelé le « hit ».

L’e-liquide utilisé dans les e-cigarettes est moins néfaste que les substances, comme le monoxyde de carbone ou encore le goudron, renfermés dans les cigarettes classiques, ou au moins en plus petit dosage de ces substances.

D’après des études, il a été affirmé que l’e-cigarette est moins néfaste que la cigarette classique, au niveau de la santé. Des chercheurs à Londres ont remarqué chez les consommateurs qui ont utilisé l’e-cigarette durant quelques mois, au lieu du tabac, une réduction expressive de l’agrégation de cancérigènes et de produits nuisibles dans leur anatomie, face aux agrégations formées chez les fumeurs. Avec cette même étude, les chercheurs ajoutent que les corps cancérigènes responsables du cancer du poumon sont diminués à 97 % chez les consommateurs de cigarette chauffée face aux consommateurs classiques.

Un grand nombre de praticiens, cancérologues ou encore addictologues, montrent l’e-cigarette telle une pointe en matière de santé commune et peut entièrement être utilisé comme une alternative au tabac.

Une solution idéale pour sortir de la dépendance au tabagisme

D’après des recherches établies par l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies, les utilisateurs journaliers de l’e-cigarette commutent cette consommation avec la prise de la cigarette classique. Pour une simple raison : la prise de tabac électronique est une autre manière de se server de la cigarette ordinaire. La majorité de personnes observées affirme que le premier objectif de la cigarette électronique est d’arrêter entièrement les deux produits. Ensuite, il y a ceux qui souhaitent diminuer le tabac ou également ceux qui spéculent que la consommation de l’e-cigarette est beaucoup moins dangereuse pour la santé que le tabac classique.

Des milliers de Français témoignent avoir entièrement stoppé de fumer par la faveur de l’e-cigarette. Il paraît alors que les fumeurs se voient persuadés de son utilité, encore beaucoup plus que les « patchs » de nicotine ou encore les différents traitements. D’après cette même recherche, presque la moitié des Français croient effectivement que la cigarette chauffée est une meilleure alternative afin de réduire la consommation de cigarette, ou encore pour arrêter entièrement sa consommation.

L’e-cigarette est moins coûteux que la cigarette classique

Pour les vapoteurs français, le coût du tabac est de plus en plus cher chez les distributeurs, et cela tous les ans. En effet, le paquet de 20 cigarettes est maintenant aux alentours de 6,60 euros. La dépense annuelle d’un fumeur qui arrive à consommer un paquet de cigarettes par jour est alors de 2375 euros, ce qui est une importante somme. Utiliser une cigarette électronique coûte presque la moitié de cette somme, en une année, pour un consommateur de cette classe.

Le coût d’une e-cigarette de qualité supérieure sur un site de cigarette électronique est compris entre 50 et 100 euros selon le modèle. Et pour le consommer, il est nécessaire d’additionner une fiole d’e-liquide, d’une valeur de 5,90 euros pour la fiole de 10 ml, l’équivalent de 5 paquets de tabac ordinaires. De ce fait, le plus dur est donc le prix de l’e-cigarette, mais les fioles de liquide pour cigarette électronique se trouveront ensuite suffisamment plus profitables que l’acquisition de tabac classique.


Les spas jacuzzi, une expérience uniques et relaxante
Closing, la formation qui fait la différence !