Les bureaux à vendre : comment les choisir ?

bureaux à vendre

Vos bureaux doivent correspondre aux besoins de votre entreprise et au nombre de collaborateurs. Ils doivent aussi répondre à un certain confort afin de garantir au travail une qualité de vie optimale aux salariés. Quels sont les facteurs à vérifier pour faire le bon choix ?

Comment bien choisir l’emplacement ?

L’emplacement géographique fait partie des critères les plus importants si vous recherchez un bureau à vendre. A priori, la localisation doit être adaptée à votre activité : commerciale, artisanale ou industrielle. Pour gagner en crédibilité, sélectionnez un quartier d’affaires renommé. L’accessibilité est un autre élément à revoir. Le local de travail doit être facilement accessible, cela permet d’ailleurs de simplifier l’aménagement. Si possible, optez pour un endroit doté d’un parking privé ou se trouvant à proximité du stationnement. On tient à noter que certains lieux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, ce qui présente un atout majeur.

Il faut également penser au confort pour réussir l’achat de bureau, car cela influe sur le moral des travailleurs. Voilà pourquoi vous devez tenir compte de la qualité d’isolation phonique et thermique ainsi que de la qualité des infrastructures. Cela aura d’ailleurs des impacts sur l’image de votre entreprise. De même, vérifiez la surface du bâtiment : les salariés ne doivent pas se sentir à l’étroit. Prévoyez un espace suffisamment grand pour chacun de vos collaborateurs. L’idéal, c’est de prévoir entre 10 à 15 m2 par personne. Si vous voulez gagner de l’espace, vous pouvez miser sur un bureau open space. Dans tous les cas, il faut vous projeter sur le long terme en prévoyant l’évolution de l’équipe, sinon vous serez contraint d’acheter de nouveaux bureaux plus tard pour accueillir les nouveaux recrutés.

La présence des commodités aux alentours augmente aussi l’attractivité de vos bureaux et facilite la vie de vos collaborateurs. Ainsi, ils n’auront pas besoin de parcourir des kilomètres pour acheter du café ou se restaurer. La proximité avec les transports en commun est également recommandée, principalement si vous n’avez pas mis à la disposition du personnel un service prenant en charge leur déplacement. Et surtout, soyez très attentif à l’environnement extérieur autour de votre futur local : magasins connus, attractivité, sécurité, etc.

Quel est votre budget ?

Dans le cadre d’un achat de bureau, il est crucial de définir au préalable un budget pour délimiter les recherches. Vous risquez en effet de perdre du temps à chercher des locaux trop onéreux dont le prix dépasse largement vos moyens financiers. L’objectif est de trouver le meilleur rapport qualité-prix. Attention ! L’offre la moins chère n’est pas forcément la plus avantageuse. Il est très important de garantir à vos collaborateurs un environnement de travail agréable capable de les motiver.

Le coût du mètre carré flambe dans les centres-ville. Par contre, vous pouvez dénicher des bureaux abordables dans les périphéries. Faites donc votre choix en fonction de votre enveloppe budgétaire. Pour acheter en toute connaissance de cause, il est conseillé de vous renseigner sur le prix dans le quartier de votre choix. Vous pouvez trouver des informations sur le sujet en ligne, par exemple en comparant les biens similaires ou en visitant les portails de l’immobilier. Les simulateurs sur le web permettent aussi d’obtenir une estimation précise. Vous pourrez ensuite vous référer à ces données pour déterminer si le vendeur propose un tarif juste ou non. Pour finir, il faut prévoir des frais d’aménagement qui peuvent représenter une dépense non négligeable.

Bon à savoir : Les options peuvent justifier un coût plus élevé comme la présence d’un jardin, d’une terrasse, d’une véranda ou bien d’un balcon. Ce sont des petits plus qui apportent de la valeur ajoutée à un bien immobilier. Ils contribuent aussi au confort des professionnels et améliorent l’esthétique et l’aspect pratique du bâtiment.

Bureaux neufs ou d’occasion : quelle est la meilleure option ?

L’achat de bureaux est une étape importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. Dans le cas d’un bureau d’occasion, le prix est moins cher à l’achat, avec une différence pouvant aller jusqu’à 20 %. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut ouvrir l’œil pendant la visite, car il n’y a pas de garantie. Idéalement, faites-vous accompagner par un connaisseur pour vous assister dans cette démarche. Il est en mesure de détecter les vices cachés, mais aussi d’évaluer le montant des travaux nécessaire pour remettre en état le bâtiment. Vous pourrez ainsi estimer si l’investissement est intéressant ou non.

Les locaux neufs ont la cote, car l’aménagement est optimisé. Si le bien n’est pas encore achevé, vous pouvez modifier certains aspects afin de le remettre à votre goût. Les bâtiments récents respectent également les normes en vigueur en termes de confort, de qualité et de sécurité. Les normes Bâtiment Basse Consommation et RT 2012 par exemple garantissent une économie d’énergie non négligeable. Les équipements sont très économes et le bâtiment jouit d’une excellente isolation thermique. Les besoins en climatisation et en chauffage sont ainsi réduits. En somme, vous pouvez faire baisser votre facture énergétique. Ils sont aussi accessibles aux personnes à mobilité réduite et handicapées.

En outre, les frais de notaire sont plus abordables, variant aux alentours de 3 % contre 8 % dans l’ancien. En plus de cela, votre entreprise ne paie pas de taxe foncière pendant les deux premières années. En bref, vous pouvez réaliser de belles économies. Le local est également vendu avec des garanties. La garantie décennale permet de vous protéger des dégâts pouvant impacter sur les gros œuvres tandis que la garantie biennale vous protège contre les problèmes liés aux équipements indissociables avec le bâtiment pendant 2 ans. Pour finir, il y a la garantie de parfait achèvement valable jusqu’à 1 an après la remise des clés. Elle couvre toutes les anomalies et usures anormales.

Où trouver les meilleures offres sur le marché ?

Il existe plusieurs alternatives pour accéder à une offre très variée en matière de bureaux à vendre en France. De prime abord, vous pouvez faire des recherches en ligne sur les sites généralistes. En filtrant les annonces, vous pouvez obtenir en quelques clics une liste des biens immobiliers correspondant à vos attentes. Il suffit de bien remplir le formulaire en renseignant les caractéristiques de votre futur bureau et la position géographique.

Les plateformes spécialisées disposent aussi d’un catalogue plus fourni. Sur une page spécialisée dans la location ou la vente de bureaux et immobiliers d’entreprise, vous aurez surement plus de chance de trouver la perle rare, que ce soit un espace de coworking, un bureau traditionnel ou autres. Dans le cas où vous ne parvenez pas à dénicher un bien à la hauteur de vos attentes, abonnez-vous aux alertes. Vous serez ainsi le premier informé si un bien immobilier conforme à vos critères est disponible.

Sinon, contactez un professionnel de l’immobilier d’entreprise et faites-lui part de vos besoins et de votre budget. Il se chargera de la prospection à votre place et vous proposera les meilleures solutions disponibles. Il sera aussi à vos côtés pour vous conseiller et vous accompagner dans la recherche du meilleur local. Il faut toutefois faire le point sur le montant de la commission avant toute collaboration pour éviter les déconvenues. En fait, puisque le métier n’est pas réglementé, le prestataire est libre de fixer ses grilles tarifaires.

Comment réussir l’achat d’un bureau ?

L’achat de bureau professionnel permet d’investir dans un patrimoine durable et d’économiser sur les loyers qui sont considérés comme des « fonds perdus ». À la fin du crédit, le local appartient à 100 % à l’entreprise. En cas de problème, il est toujours possible de le revendre. D’ailleurs, le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter ces dernières années, vous pouvez donc espérer une plus-value.

Par ailleurs, vous avez l’opportunité de faire évoluer votre business sans nécessiter l’accord du propriétaire. Si la surface est trop grande, vous pouvez louer une partie du local. De plus, les dépenses sont maîtrisées : vous connaissez à l’avance le montant des mensualités, il n’y aura donc pas de surprises à chaque fin du mois. Et surtout, certaines charges peuvent être déduites du résultat imposable à l’instar des intérêts des emprunts et des frais d’amortissement. Gardez toutefois à l’esprit que cette opération comporte des risques. De la sorte, il faut sélectionner un local en adéquation avec votre projet pour réussir l’investissement.

Avant de faire une offre d’achat, il est plus judicieux de visiter plusieurs bureaux à vendre. En vérité, votre coup de cœur n’est pas forcément le meilleur choix. Il faut donc prendre la peine de faire une comparaison pour réussir votre investissement. Vous pouvez programmer plusieurs visites si un local a capté votre attention et vous faire accompagner par votre équipe pour faciliter la prise de décision. N’hésitez pas à négocier les tarifs en utilisant les bons arguments pour convaincre le propriétaire (travaux de rénovation plus importants, ouvertures à changer, etc.).

Une fois que les deux parties auront trouvé un terrain d’entente, elles peuvent passer à la signature du compromis de vente. Le versement d’un dépôt de garantie est souvent nécessaire. Le reste doit être payé au moment de la signature de l’acte authentique permettant de valider la vente de bureau. C’est seulement à ce moment qu’a lieu la remise des clés. Vous pouvez donc commencer les travaux d’aménagement et de rénovation pour adapter les pièces en fonction des besoins spécifiques de votre société et de votre activité.

Photographie de portrait : les astuces pour réussir
Faire-part de mariage : comment les personnaliser ?