Aménager un jardin de poche chez soi

Aménager un petit jardin de poche est une idée intéressante pour ceux qui ne disposent pas suffisamment d’espace dans leur studio, leur appartement ou même dans leur maison. Mais comment la créer ? Quels éléments doit-on considérer pour que celui ci convienne à nos attentes ? Pour cela plusieurs impératifs doivent être considérés.

Considérer les perspectives et la profondeur

Pour une personne qui a la main verte, construire un jardin de poche dans son intérieur, est l’affaire de quelques heures, voire moins. Par contre, pour ceux qui ne connaissent rien au jardinage, ce genre d’installation peut poser problème. Pourtant, avec un peu de tact et une bonne technique, créer un jardin de poche peut être une expérience vivifiante et surtout, merveilleuse.

Habituellement, l’aménagement d’un jardin de poche repose sur l’organisation ainsi que l’optimisation de l’espace. En effet, en misant sur différentes perspectives, en employant les matériaux nécessaires et les bonnes couleurs, il est possible d’avoir un magnifique jardin de poche. Pour cela, il faut bien travailler la perspective. En somme, travailler la perspective permet d’agrandir et d’ouvrir de manière visuelle l’espace. Il faut savoir que, si l’on a ne dispose que d’un petit espace, il faut savoir bien l’utiliser. De ce fait, lorsque le sol est clair et uni, cela donne immédiatement l’impression que l’espace est immense. Il doit alors être placé face à la lumière.

Par ailleurs, afin d’apporter un peu de profondeur aux jardins, tel qu’on peut voir sur le site jardinsdepoche.ch, il est très tendance de jouer sur les niveaux ou d’employer un miroir. Pour ce faire, il suffit de l’accrocher au fond de l’espace. Cela garantit un excellent effet visuel !

Sélectionner ses plantes en y mettant de belles couleurs

D’après les dires des spécialistes comme jardinsdepoche.ch, un jardin de poche ou un Pocket Garden est une technique qui a été employée depuis des générations. Contrairement aux jardins classiques, créer ce dernier est un réel défi étant donné qu’il se fait, le plus souvent, sur des zones avec très peu d’espace ou sur des lits. Ainsi, plus le terrain est restreint, plus il faudra structurer ses végétaux. En général, la faute la plus fréquente faite par les amateurs, c’est d’accumuler des pots et de les placer côte à côte. Pourtant, pour que le jardin de poche soit attrayant, il est important de classer les végétaux suivant un ordre bien précis. En occurrence selon leur taille (du plus grands au plus petit).

Mais dans ce cas, quelles plantes choisir ? En fait, le choix des plantes dépend, en grande partie, des envies et des attentes du jardinier. Est-ce un jardin de poche à usage décoratif ? Si tel est le cas, des orchidées, des fougères, des palmiers nains, des mini rosiers ou encore de la lavande peuvent faire l’affaire. Non seulement ces plantes sont très esthétiques, mais elles ont également de belles couleurs. Est-ce un Pocket Garden potager ? Dans ce cas, la sélection est assez large. De plus, les mini potagers peuvent accueillir des laitues, des tomates, des betteraves, des radis, des concombres, voire des aromatiques.

Ne pas oublier les éléments de décor !

Généralement, pour concevoir un jardin de poche, il suffit de confectionner des petits lits individuels en planche de sapin ou à partir de pierres que l’on installe directement dans le patio. Néanmoins, afin d’ajouter un petit plus à ce dernier, il est recommandé de bien élire les mobiliers et accessoires de décor. Ici, un banc installé le long du mur, par exemple, peut donner l’impression d’avoir de la longueur. De même, il est aussi possible d’accrocher des plantes dans des conteneurs ou d’utiliser des plantes grimpantes ainsi que des plantes à grandes feuilles pour rendre le jardin plus intéressant.

Comment choisir un salon de jardin ?
Réaliser des travaux d’aménagement pour agrandir sa maison