Quelles sont le compétences requises pour un armurier ?

Un armurier est un spécialiste qui intervient sur le processus de fabrication d’une arme ou qui vend des armes. Il existe plusieurs types d’armurier, ce sont : l’armurier bois et l’armurier fer ainsi que le graveur et décorateur bois, mais aussi garnisseur. Mais quelle qu’en soit la pièce à élaborer, le métier de l’armurier demande une précision extrême des gestes. De ce fait, les questions qui se posent sont : quelles sont les capacités et compétences requises pour devenir un armurier ? Quelles sont les conditions pour devenir armurier ? Et quelles sont les formations à suivre pour devenir cet armurier et quelles sont ces missions ?

Quelles sont les capacités et compétences requises pour devenir un armurier ?

Afin de devenir un armurier, on doit tout d’abord avoir les connaissances sur les fondements de base de la mécanique et les matériaux qu’on va être utilisés en armurerie ainsi que la balistique, mais aussi la législation armurière. Ensuite, on devra avoir des compétences commerciales. On doit savoir analyser les divers dossiers de la fabrication d’une arme. Puis, il est important de connaitre comment monter et démonter ainsi que nettoyer une arme. Et enfin, on doit savoir les diverses législation en vigueur sur la fabrication ainsi que la commercialisation d’arme. Et pour les qualités requises. Pour devenir un armurier, on doit être un manuel soigneux et minutieux ainsi que patient. On doit avoir le sens de l’esthétique. Et on doit capable de travailler en équipe ainsi que d’avoir un sens de l’éthique. De plus, tous les métiers concernant des armes exigent un savoir ainsi qu’une application de la législation en vigueur, mais aussi des règles sévères au niveau de la déontologie. Cliquez ici pour plus d’informations

Quelles sont les conditions pour devenir un armurier ?

En fait, le métier d’un armurier ou un intermédiaire ne peut pas être agréé à tout le monde. De ce fait, les internés ou les mineurs, mais aussi les personnes morales ayant été condamnées ne pourront pas être devenu un armurier. En effet, afin de devenir cet artisan, il faut donc prouver son aptitude professionnelle sur les activités qu’on voudra exercer en passant à un examen. L’examen teste la connaissance de la réglementation ainsi que de la déontologie professionnelle et la technique, mais aussi l’utilisation des armes. Le service fédéral des armes organise l’examen durant le premier ainsi que le troisième trimestre de l’année que ce soit en mars et en septembre. Pour cela, les personnes qui voudront devenir un armurier devront demander le renouvellement de leur agrément le 31 mars au plus tard exemptés de l’examen d’aptitude professionnelle. Cela concerne seulement les personnes physiques qui ont déjà eu un agrément ou qui ont été mentionnées comme responsable pour l’agrément d’une personne morale.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir cet armurier et quelles sont ces missions ?

En réalité, il n’existe que très peu de formations afin de devenir un armurier. De ce fait, pour le niveau CAP, on pourra suivre la formation CAP armurerie, celle-ci concerne la fabrication ainsi que la réparation d’arme. Pour le Niveau BAC. On pourra suivre la formation de brevet des métiers d’art ou BMA en armurerie. Celle-ci on permet de devenir armurier technicien ou polyvalent ou un artisan ou encore un fonctionnaire de police ou militaire. Il y a également la formation armurier CQP armes ainsi que des munitions proposé par la FEPAM. En ce moment, afin d’obtenir l’agrément d’armurier, on est obligé de suivre ces trois formations que ce soit qu’il s’agisse de commerce ou de fabrication ou de réparation ou de location, etc. D’ailleurs, il y aussi d’autres diplômes qui pourront être utiles afin qu’on puisse travailler sur la restauration d’armes tels que les CAP bronzier ainsi que le ferronnier d’art.

La cigarette électronique, une alternative aux cigarettes classiques
Les spas jacuzzi, une expérience uniques et relaxante